Fibromyalgie, spasmophilie, syndrome de fatigue chronique, hypersensibilité chimique multiple, TDHA, sont des pathologies neuro-fonctionnelles qui sont abordées très régulièrement dans nos pages.

Propositions pour une médecine intégrative :
Reconnaître une véritable individualité, avec tout ce que cela implique à tous les niveaux.
Prendre en compte les états nutritionnels, hormonaux, infectieux, génétiques et psychologiques pour les propositions diagnostiques et thérapeutiques.
Accepter nos émotions, analyser sans jugement nos pensées et nos comportements pour trouver le chemin des pensées réalistes.
Eviter la mise en place du triangle dramatique dans la relation thérapeute patient.
Travailler en équipe de façon coordonnée : le patient et non sa maladie y tient le rôle central.
Une remise en question permanente, associée à une grande ouverture d’esprit.

L’esprit intégratif nécessite :
- Une bonne écoute,
- un esprit d’ouverture,
- le sens du partage,
- de la rigueur,
- de l’aptitude à se remettre en question,
- et l’envie de soulager ou guérir son patient en lui nuisant le moins possible (primum non nocere : Serment d’Hippocrate).