Numéro 45 - mai/juin 2015
Numéro : 45
Période : Mai/juin 2015
Au Sommaire...

Actualité médicale
Travail en vrac                                                           
Statines et diabète                                                         
Interview
Autisme : rencontre avec Senta Depuydt                        
L’Analyse Psycho-Organique                                     
Santé intégrative
Le geste réactif                                                                   
Des pratiques psychocorporelles à la médecine intégrative  
À lire - À voir
Mieux vivre au travail                                                  
Quand "plaisir de manger" rime avec désir de santé !        
Quand la révolution se fait avec des fleurs                       
Chronique
De la nécessité vitale d’apprendre à se définir dans une relation 

Dossier : Le coeur
                             
Pathologies neurofonctionnelles
Est-ce que j’abuse ?                                                                   
Handicap, ALD, invalidité                                         
Connaître
Formation Vittoz à l’Expérience Attentive                                 
TIPI pour tous                                                            
Art & émotion
Chabadabada                                                           
Recette
Salade tout en vert vertue                                                       
Sophrologie
1er Congrès International de Sophrologie

 Lire l'édito

De la peur à la motivation par le Dr Philippe Tournesac
Les possibilités de prise en charge de la santé sont multiples : nutrition, acupuncture, médecine ayurvédique, ostéopathie, homéopathie, phytothérapie, médicaments, yoga, sport, psychothérapies analytiques, cognitivo-comportementales, émotionnelles, humanistes ou transpersonnelles, sophrologie, méditation… Nos motivations conscientes pour prendre en charge notre santé le sont tout autant : peur de la mort ou de la maladie pour soi-même, peur de mourir en laissant des enfants seuls, peur de souffrir, peur du handicap, désir de prolonger une existence heureuse. Notre motivation inconsciente peut être résumée ainsi : notre survie dans les meilleures conditions et le plus longtemps possible, l’instinct de survie en quelque sorte. Il reste à définir ce que veut dire « meilleures conditions » et le concept de durée.
Entre ces motivations conscientes, il est souvent difficile de distinguer ce qui relève du désir ou du besoin. Le besoin s’applique à ce qui est une nécessité pour vivre. Certaines revendications de bien-être relèvent souvent plus du désir que du besoin.
La ou les motivations du thérapeute sont aussi complexes : intérêt intellectuel pour les sciences du corps ou de l’esprit, désir de participer au bien-être des individus ou de la société, peur de la maladie ou de la mort, réparation de leurs blessures, activité professionnelle lucrative.
Lors de la rencontre entre un thérapeute et un patient, tous ces éléments sont présents, c’est pourquoi une consultation à visée de soin curatif ou préventif nécessite une communication aussi optimale que possible et un travail du thérapeute sur lui-même pour s’adapter aux multiples demandes et états du patient.
Le mot peur est revenu plusieurs fois dans ces premiers paragraphes. La peur est l’expression de nos structures non conscientes. En émettant la peur, ces structures n’ont pas pour objectif de nous barrer une route ou de nous détourner d’un chemin, mais de nous aider à être plus clairvoyants. Le thérapeute doit pouvoir accueillir sa peur pour faire les meilleures propositions, mais il doit aussi prendre le temps d’aider le patient à accueillir la sienne afin qu’il puisse lui aussi faire les meilleurs choix. C’est dans ces conditions et après avoir accueilli la peur que la véritable motivation permettra de passer à l’action dans une stratégie thérapeutique intégrative.
Notre magazine vous propose des outils de réflexion, prenez un temps avant d’aller plus loin pour accueillir vos émotions agréables ou désagréables. Votre lecture sera alors encore plus enrichissante.

Numéro 45 - mai/juin 2015 5,40 €
Numéro 45 - mai/juin 2015 3,80 €