Numéro 26 - Mars/Avril 2012
Numéro : 26
Période : mars/avril
Au Sommaire...

Actualité médicale
• Autismes, des recommandations tardives et restrictives  

Médecine intégrative
• Syndrome de retard de phase et adolescence              
• Des leçons du Professeur Leriche                                 

Spasmophilie
• Spasmophiles, êtes-vous magnésiques ou ventileurs ?  

Chronique
• Combattre pour la dignité, un combat au présent !       

DOSSIER : PLACEBO ET EFFET PLACEBO


Pathologies neurofonctionnelles
• Electro Hyper Sensibilité (EHS)                                     
• Étude cochin sur l’électrosensibilité                           

Psycho
• La négation du corps                                                       

Phytothérapie
• Maux de printemps                                                             

Connaître
• La technique Bowen                                                          

À lire
• Vous avez besoin de calme                                                           
• Pour aller encore plus loin !                                                         
• Le cerveau de Bouddha                                                                
• La sophrologie pour mieux se connaître                      

Art & émotion
• Sur la Planche et Sport de Filles                                               
• Ai Weiwei, un artiste intégratif et engagé                    

Recettes
• Sandwich au pâté de foies de volailles 

 Lire l'édito

Et si tout était faux  par le Dr Philippe Tournesac

Il y a quelques mois un brillant cancérologue expérimenté m ‘expliquait qu’il devait totalement changer son mode de penser. Il venait de publier un livre de synthèse sur génétique et cancer qui recouvrait de nombreuses données scientifiques accumulées au fil des années. En tant qu’expert respecté, son livre était une référence. À la suite de quelques expériences récentes, tout son livre s’avérait faux. Les théories établies depuis un demi-siècle, présentées dans son ouvrage, donnant la toute puissance du déterminisme à la génétique, étaient remises en question.

Dans l’intervalle, l’épigénétique était née. "Epi" désigne ce qui est autour. Le concept actuel qui y est attaché émerge réellement depuis très peu d’années. L’idée est en fait assez simple. Les chromosomes représentent un amas de molécules qui à elles seules ne peuvent rien. Leur activation, leur fonctionnement dépendent de leur environnement. Les chromosomes ne sont plus au centre de la cellule, mais seulement un outil qui leur permet de produire certaines molécules. Le reste des constituants de la cellule, les autres cellules de l’organisme, les différents organes et même le monde environnant deviennent des déterminants essentiels du fonctionnement des organes et des cellules. Les vitamines, les minéraux, les ondes électromagnétiques, les émotions et tant d’autres facteurs deviennent tout aussi importants que les chromosomes.
Nous oublions trop souvent que la médecine occidentale telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui repose sur des hypothèses et des concepts qui sont faux ou tout au moins largement incomplets. Pourtant, les institutions, les "experts", l’enseignement continuent à reposer sur des croyances qui ont démontré leurs limites.
L’expérimentation et l’observation valident des théories et des pratiques ancestrales, de nouvelles données scientifiques ouvrent des perspectives thérapeutiques nouvelles. La médecine intégrative se construit, elle se doit d’évoluer, afin de ne pas rester figée dans des croyances qui débouchent sur des attitudes sectaires.

Numéro 26 - Mars/Avril 2012 4,80 €
Numéro 26 - Mars/Avril 2012 3,60 €