DOSSIER ALLERGIES SANTÉ INTÉGRATIVE N°14

INTRODUCTION ET SOMMAIRE

« Je ne trouve pas que cela soit intéressant de réussir individuellement. »     
Simone de Beauvoir

 

L’allergie et les différentes formes d’hypersensibilité sont en plein essor. Selon que l’on parle d’allergie immédiate ou d’hypersensibilité en général, 10 à 50 % de la population est “allergique”. Il n’existe pas de consensus pour expliquer ce phénomène. Parfois il s’agit de manifestations bénignes comme une simple irritation cutanée ou un petit rhume de printemps. Dans certains cas, les conséquences sont beaucoup plus invalidantes. Les manifestations classiques, écoulement nasal, conjonctivite, toux, asthme évoquent facilement une allergie. On oublie souvent de rechercher un trouble allergique devant une fatigue chronique, des troubles de concentration, une constipation. Parmi les coupables supposés ou souvent cités, on retrouve une alimentation trop riche en glucides, l’abus d’antibiotiques, les vaccinations, un excès d’hygiène dans l’enfance…

Comme à notre habitude, nous ne sommes pas là pour vous donner des leçons mais pour vous accompagner dans une réflexion intégrative.
Un premier article rédigé par le docteur Yves Le Guénédal présente de nombreuses approches utiles chez les patients allergiques et en particulier la méthode NAET® particulièrement utile chez les multiallergiques : État des lieux au delà de toute pensée unique - page 18.
Le terme allergie ne recouvre que les hypersensibilités immédiates. Il existe bien d’autres formes d’hypersensibilité dont les conséquences sont aussi invalidantes : Docteur Philippe Tournesac, Les différentes hypersensibilités - page 23.
Lorsque les allergies deviennent trop nombreuses, l’enfer commence. Un nouveau syndrome est maintenant identifié. Pour éviter au patient de se perdre dans les méandres de la médecine et comme toutes les pathologies neurofonctionnelles, il est important de l’identifier le plus tôt possible : Docteur Philippe Tournesac, Hypersensibilité chimique multiple - page 24.
Le docteur Bernard Rosa complétera la vision intégrative avec des propos sur les liens de l’allergie avec le psychisme, les crises de cétoses et plus encore : Allergie et hypersensibilité - page 26.
Un article plus scientifique aborde l’intérêt de certains compléments nutritionnels dans une pathologie souvent identifiée comme allergique mais qui ne l’est pas toujours : Sébastien PELTIER, Intérêts des antioxydants dans la prise en charge de l’asthme - page 28.
Dans une prise en charge individualisée, la biologie tient un rôle essentiel car elle permet d’affiner la compréhension de l’affection et de mieux définir une stratégie thérapeutique : Docteur Philippe Tournesac, Des immunoglobulines au terrain - page 30.
Le lait est présenté dans la publicité à la télévision comme notre source essentielle de vie. Pour d’autres, il s’agit d’un poison qui a peu d’égal. Le docteur Jean-Michel Issartel et Madame Ariane Camus vous proposent de revenir sur ce sujet épineux : Allergie, intolérance : quand le lait devient vache - page 34.